Le problème avec les générations

Le problème avec les générations

Fermez les yeux un instant et pensez à vos principaux modèles féminins, à ces femmes qui vous inspirent. La majorité d’entre elles sont plus âgées que vous, n’est-ce pas? C’est souvent le cas puisque nous admirons tout ce qu’elles ont accompli. Nous nous projetons en elles et nous nous inspirons de leurs parcours. Les mots que nous employons sont très révélateurs : «admirer », «se projeter». Mais qu’en est-il des femmes qui évoluent à nos côtés ou qui débutent leur carrière? N’avons-nous pas quelque chose à apprendre d’elles aussi?

On sait déjà qu’une plus grande diversité de genres et de cultures donne lieu à de meilleures histoires et à de meilleurs produits. Mais la diversité d’âge est trop souvent exclue de l’équation. Pensez à la chance que nous avons de côtoyer cinq  générations au travail – la génération silencieuse, les baby-boomers, la génération X, les millénariaux et la génération Z. De ces générations, des femmes de tous les âges sont présentes et disponibles. En fait, les ressources dont disposent les femmes pour se soutenir et s’élever n’ont jamais été aussi variées et riches, mais nous ne sommes pas suffisamment encouragées à en tirer parti. Au contraire! Les médias sociaux nous incitent à nous moquer des baby-boomers, des slackers et des snowflakes, et pendant ce temps, les femmes de plus de 40 ans peinent à (re)trouver un emploi après la pandémie…

Quelle occasion manquée! D’après un article récent de la Harvard Business Review sur la façon de tirer profit de la force et de l’intelligence de la diversité intergénérationnelle au travail, on comprend que les équipes avec une grande diversité d’âge sont précieuses, car elles rassemblent des personnes ayant des capacités, des compétences, des renseignements et des réseaux complémentaires. Gérées efficacement, ces équipes mènent à une meilleure prise de décision, à une collaboration plus productive et à une amélioration du rendement global. À une condition toutefois : elles doivent être prêtes à échanger et à apprendre de leurs différences.

La bonne nouvelle, c’est que les occasions sont là pour être saisies. Selon une étude de 2020 sur l’ambition féminine mandatée par L’effet A et ses partenaires, les femmes de la génération X sont plus ambitieuses que leurs aînées de la génération silencieuse et du baby-boom. Toutefois, elles ont dû mal à l’admettre. Les résultats montrent aussi que les millénariales se sentent moins ambitieuses que leurs parents de la génération X ou du baby-boom. Bien qu’elles soient fières de leurs ambitions, elles ont tendance à souffrir d’un manque de confiance en elles.

Dans ce contexte, les femmes de toutes les générations gagneraient à élargir leur perception de ce qu’est un modèle, à comprendre qu’elles peuvent admirer plus que des réalisations et à être ouvertes à un mentorat mutuel, car cela les aiderait à apprendre et à se perfectionner. Alors que les membres de la génération X peuvent montrer aux millénariales comment acquérir la confiance dont elles ont besoin pour rêver plus grand, ces dernières peuvent inspirer les X à être plus fières de leurs ambitions (et peut-être aussi à être moins cyniques 😉 ).

Alors, comment on s’ouvre à ce type d’apprentissage?

Vous pouvez d’abord chercher à établir une relation d’échange réciproque avec vos pairs, qu’elles soient plus âgées ou plus jeunes, dès que vous finissez de lire cette infolettre. La curiosité est le seul outil dont vous avez besoin. Posez des questions et écoutez les réponses attentivement. N’essayez pas de résoudre les problèmes. Parfois, il suffit de tendre l’oreille. Laissez tomber vos idées préconçues et faites place à leurs histoires. Soyez la mentore que vous auriez aimé avoir à vos côtés à vos débuts. Puis voyez comment nous devenons plus fortes, toutes ensemble

Author profile

Adriana Palanca

Autrice

Avec plus de 20 ans en rédaction, Adriana est une autrice basée à Montréal. Ses multiples rôles incluent rédactrice-conceptrice, directrice créative, professeure de création littéraire, coach d'écriture, réalisatrice-animatrice de podcast et blogueuse. Elle travaille présentement sur un recueil de nouvelles, sur un mémoire sur son expérience d'Italo-Canadienne, et sur des poèmes divers qui prendront, un jour, une forme complète.