3 façons de se vanter sans avoir l’air prétentieuse

3 façons de se vanter sans avoir l’air prétentieuse

« La modestie, je ne sais pas quand c’est devenu une qualité. Il faut valoriser nos bons coups, et les femmes ne sont pas fortes là-dedans. » Cette déclaration rentre-dedans, elle est de Dominique Anglade, ex-PDG de Montréal International et ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. Elle met le doigt sur un malaise ressenti par plusieurs femmes qui hésitent à parler franchement de leurs succès de peur d’avoir l’air prétentieuses.

Cette incapacité à faire son autopromotion, elle est réelle et bien documentée. Jessi L. Smith, professeure de psychologie à la Montana State University, confirme que si les femmes sont réticentes à parler de leurs accomplissements, c’est à cause des puissantes normes sociales de genre. Elles valorisent la modestie et sont dures envers celles qui sont perçues comme vantardes. « Pourtant, les hommes américains qui se vantent de leurs bons coups sont perçus comme confiants et compétents », dit-elle.

Mais selon Peggy Klaus, l’auteure du livre BRAG ! The Art of Tooting Your Own Horn Without Blowing It, il est tout à fait possible de parler de soi et de ses réalisations sans passer pour une arrogante : « Et les femmes doivent apprendre comment faire pour obtenir les emplois, les promotions, les bonus et les salaires qu’elles méritent. »

Voici justement trois stratégies pour briller — et mieux se vanter — sans avoir l’air prétentieuse.

1. APPROPRIEZ-VOUS VOS SUCCÈS… ET DITES MERCI !
On vous complimente sur votre bon travail ? On souligne vos performances exceptionnelles ? Plutôt que d’attribuer votre succès à votre équipe (un classique !), aux circonstances, à la chance ou au cycle lunaire, prononcez ce mot magique : merci. C’est tout. Pas de justifications, pas de dépréciation. Prenez le crédit qui vous revient, sans toutefois enlever celui qui revient aux autres. Pour vous mettre en valeur autant que vos collègues, empruntez cette formulation aux leaders qui font preuve d’humilité : « Merci ! J’ai beaucoup aimé travailler sur [décrivez votre partie du mandat]. Et Marie a fait un excellent boulot avec [mentionnez la partie du travail qui lui revient]. »

2. ÉCRIVEZ UN JOURNAL DE BORD
Une de vos initiatives a permis de signer un gros client ? Notez-le. Vos idées ont entrainé une baisse de 30 % des coûts d’opération ? Prenez tout en note ! Ce « carnet des succès » vous sera utile de plusieurs façons. D’abord, vous aurez en main tous les arguments nécessaires pour négocier votre prochaine promotion ou augmentation salariale. Ensuite, lorsque viendra le temps de mettre à jour votre curriculum vitae et d’y inscrire vos réalisations afin que votre candidature ressorte du lot, vos notes vous faciliteront la tâche. Et finalement, si vous souffrez d’une petite baisse de confiance, feuilleter votre journal bien garni vous requinquera l’estime de soi !

3. RACONTEZ L’HISTOIRE DE VOS BONS COUPS
Dans un article de Forbes, l’auteure et coach Peggy Klaus explique qu’il existe une « bonne façon » de se vanter, sans assommer ses interlocuteurs avec un monologue narcissique. « Parlez de vous, de vos intérêts, idées et accomplissements en faisant la conversation, en racontant une histoire. Usez de fierté, d’enthousiasme et de passion », propose-t-elle. Ces courtes histoires, qu’elle a baptisées «bragologues », sont une façon divertissante et sympathique de communiquer des faits importants à votre sujet. Par exemple, au lieu de dire platement que vous travaillez dans le département des ventes parce que vous êtes douée avec les gens, racontez cette anecdote où vos compétences et votre personnalité vous ont permis d’amadouer un client difficile et ainsi d’assurer ces revenus pour votre entreprise.

 

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.